Le choc des Médecines

28.00

Catégorie : Étiquette :

Description

Jean-Louis Vanherweghem, Editions E.M.E., 210 pages.

Le contraste entre les performances de la médecine occidentale régulière et la popularité des pratiques alternatives est un paradoxe que l’auteur se propose d’explorer. Il investigue d’abord ce qu’est réellement la médecine régulière, celle qui se veut scientifique, ce que sont ses postulats, ses méthodes, ses outils. Il en examine les limites et les dérives. Il souligne l’impasse dans laquelle se trouve aujourd’hui la médecine régulière parce qu’elle oppose l’objectivité du fait scientifique à la subjectivité de la personne qui souffre.

En revanche, par sa description des pratiques alternatives, tout en soulignant leur caractère disparate et parfois farfelu, l’auteur met en évidence leur extraordinaire pouvoir de séduction.

L’auteur conclut à l’incommunicabilité des paradigmes, un véritable choc des médecines, mais plaide finalement pour tirer la leçon du paradoxe : la médecine régulière doit réintégrer, dans son approche, la dimension du sens que le patient donne à sa maladie.

Docteur en médecine, spécialiste en médecine interne et en néphrologie, Jean-Louis Vanherweghem s’est fait connaître par la découverte d’une nouvelle maladie rénale liée à la toxicité des plantes médicinales utilisées en médecine traditionnelle chinoise. A l’Université libre de Bruxelles, Jean-Louis Vanherweghem a enseigné la néphrologie et l’épistémologie des différentes formes de l’art de guérir, a dirigé le service de néphrologie de l’Hôpital Erasme, a été doyen de la faculté de médecine et recteur de l’université. Il est membre titulaire de l’Académie Royale de Médecine de Belgique.