4383

Le Musée de la Médecine organise des visites guidées de l’exposition L’Art de guérir à la Renaissance menées par un guide en costume de médecin de la peste du XVIe siècle!

Langue : français, néerlandais, anglais, allemand ou espagnol

Tarif : 150 euros (groupe de 15 à 25 personnes)

Pour les passionnés, plongez-vous dans l’histoire de l’anatomie et de la chirurgie et découvrez les enjeux de la médecine militaire à la Renaissance en vous inscrivant à deux conférences (en français uniquement, sur réservation)

 

Quand le médecin bruxellois André Vésale rencontre le chirurgien français Ambroise Paré. Une plongée dans l’histoire et la médecine de la Renaissance

CONFERENCIER : BERNARD SLACHMUYLDER (CAP Patrimoine Pour Tous asbl)

La médecine moderne prend sa source à la Renaissance. L’utilisation des armes à feu a créé de nouveaux types de blessures. Les grands voyages de découverte et la conquête du Nouveau Monde, ont entraîné la propagation d’épidémies. Comment médecins et chirurgiens, relevèrent-ils ces nouveaux défis ? Nous nous intéresserons tout particulièrement au Bruxellois André Vésale, médecin de l’Empereur Charles Quint et à Ambroise Paré, chirurgien des Rois de France. Ces deux grands humanistes collaborèrent pour tenter de sauver le roi Henri II, victime à Paris d’un terrible accident lors d’un tournoi. Ils sont encore considérés aujourd’hui comme les pères de l’anatomie et de la chirurgie modernes. A travers eux, nous jetterons des regards croisés sur des relations franco-belges déjà particulièrement intenses au XVIe siècle.

Médecins et soldats au temps de Charles Quint

 

 CONFERENCIER : BERNARD SLACHMUYLDER (CAP Patrimoine Pour Tous asbl)

A cette époque où on passa définitivement de l’arc et de l’arbalète aux armes à feu, les chirurgiens furent obligés de se monter créatifs pour sauver les soldats blessés.

Les grandes découvertes et conquêtes, ainsi que le passage des armées ont aussi entraîné la propagation d’épidémies auxquelles les médecins durent faire face. Comment médecins et chirurgiens, tels le Bruxellois André Vésale et le Français Ambroise Paré, relevèrent-ils ces nouveaux défis ?

L’art de la guerre et l’art médical se rejoignent ici pour un portrait souvent tragi-comique de la Renaissance et de ses grands personnages.

Langue : français

Tarifs: 150 euros/conférence

Visite guidée + 1 conférence : 250 euros

Intéressé?

Contactez-nous au +32 555 34 31 ou via l’adresse museemed@erasme.ulb.ac.be