Syphilis, la grande simulatrice

Exposition du 22 septembre au 23 décembre 2017

Maladie honteuse, stigmatisante et suscitant l’effroi par la laideur et la gravité de ses manifestations, la « grande vérole » a canalisé des théories médicales, parfois surprenantes, dès son apparition au 15e siècle. Cette maladie, surnommée la « grande simulatrice » en raison de la diversité des symptômes qu’elle génère et de son évolution torpide, permet d’appréhender les questions liées à la contagion et à la prévention des maladies vénériennes. La syphilis touche aux mœurs, à la morale, à la sexualité, à la peur, à la honte, de sorte qu’elle s’étend au-delà de l’approche médicale. Des objets médicaux, des ouvrages de médecine, des œuvres et documents iconographiques, des cires anatomiques issues des riches collections du Musée de la Médecine, ainsi que des archives filmées illustrent son histoire, celle de ses remèdes, de sa prévention et de la place du malade dans la société. La première partie présente les manifestations cliniques de la syphilis, ses différents stades et son évolution entrecoupée de rémissions. Ce tableau clinique est suivi de l’histoire de la syphilis, et celle des anciens traitements, aussi dangereux qu’inefficaces. L’exposition présente ensuite une série de personnalités du monde littéraire et artistique qui en ont souffert, avant la découverte des antibiotiques. Malgré les campagnes d’information et de prévention, le nombre de personnes infectées par la syphilis a été multiplié par dix au cours de ces dernières années. Cela peut s’expliquer par l’apparente banalité et la méconnaissance des signes cliniques ainsi que le caractère sournois de la maladie. La syphilis est aujourd’hui curable par la pénicilline et le nouveau combat met en évidence l’importance du dépistage. Visite déconseillée aux moins de 14 ans pour l’alcôve consacrée aux cires anatomiques.

Cette exposition a lieu à la Salle Allende de l’ULB dont la programmation vise à évoquer des questions de société, en donnant une visibilité aux centres de recherche de l’ULB, par la conception d’expositions didactiques et interdisciplinaires qui s’adressent à tous, étudiants, chercheurs, public scolaire, grand public.

Vernissage le 21 septembre à 18h Salle Allende – ULB 22-24, Av. Paul Héger – 1050 Bruxelles

Une collaboration du Musée de la Médecine, d’ULB Culture et de l’Hôpital Erasme. Avec le soutien de la Loterie Nationale.

Une programmation de ULB Culture – Département des Services à la Communauté Universitaire.

Participation à la Nocturne des Musées bruxellois : 30 novembre 2017 www.brusselsmuseumsnocturnes.be

Table ronde et visites guidées :

02 650 37 65 – culture@ulb.ac.be www.ulb.ac.be/culture – Facebook ULB Culture

Contacts pour la presse :

Musée de la Médecine :

lara.de.merode@erasme.ulb.ac.be – Thierry.Appelboom@erasme.ulb.ac.be – 02 555 34 31

Hôpital Erasme :

pauline.mignon@erasme.ulb.ac.be – 02 555 83 95

Exposition du 22 septembre au 23 décembre 2017

Entrée libre – Fermé les 27 septembre, 01 et 11 novembre

Horaires : Lu-Ma 12h-14h Me-Je-Ve 12h-18h Sa 14h-18h

Télécharger (PDF, 828KB)

 

0